Ne plus se sentir coupable

Ne plus se sentir coupable

Essayer de comprendre les raisons pour lesquelles vous vous sentez coupable est la première étape si vous voulez réduire ce sentiment lorsqu’il est trop envahissant. Il est important de comprendre ce que nous ressentons pour pouvoir ensuite trouver une solution efficace au problème.

La deuxième étape consiste à s’excuser, dans le cas où, après une réflexion approfondie, nous nous rendons compte qu’une partie de la faute est la nôtre : dans ce cas, assumer la responsabilité aide à réparer nos erreurs et à réduire le sentiment de culpabilité, tout en étant une attitude essentielle pour le développement personnel, comme je l’explique dans un autre article.

Surmonter la culpabilité à ce stade devrait sembler plus facile, mais dans de nombreux cas, la situation est plus complexe que cela et ni les excuses ni l’autoréflexion ne peuvent résoudre ce problème. Dans ce cas, une solution utile, afin d’éviter les pensées malsaines, pourrait être de transformer le sentiment de culpabilité, en le rendant plus acceptable et moins pesant. Par exemple, supposons que vous ayez oublié un événement important et que la culpabilité vous envahisse avec une pensée telle que : “Bon sang, j’aurais dû m’en souvenir ! Un exercice très utile que vous pouvez faire est de transformer cette pensée en la suivante : “La prochaine fois, j’essaierai de m’en souvenir, je peux peut-être m’aider d’un rappel”. Cette nouvelle façon de penser a pour effet de transformer les sentiments négatifs d’échec et de frustration en une sorte de revanche, qui vous permettra d’agir mieux à l’avenir.

Pardonnez-vous. La mesure la plus importante que vous puissiez prendre pour surmonter la culpabilité repose sur le pardon, tant envers vous-même qu’envers les autres. Vous n’êtes pas une machine infaillible : l’erreur est humaine et vous ne devez pas en avoir honte. La prochaine fois que vous ferez une erreur, afin de ne pas trop vous en vouloir, respirez profondément, calmez-vous et formulez des pensées positives.

Si vous vous demandez encore comment surmonter la culpabilité, il vous faudra peut-être reconsidérer le système de valeurs sur lequel vous avez fondé votre vie jusqu’à présent. Chacun de nous a des croyances et des “règles de vie” auxquelles il est particulièrement attaché, ce qui est important pour établir des relations avec les autres et l’environnement extérieur. S’il existe des valeurs qui ne sont pas si importantes, je vous conseille de les laisser de côté et de vous concentrer sur les valeurs indispensables, afin de ne pas vous sentir coupable de choses dont vous ne devriez plus vous soucier.

Aussi difficile qu’il puisse être de se débarrasser de la culpabilité, le regret et la douleur qui l’accompagnent peuvent être atténués si vous apprenez à adoucir ces pensées qui ont tendance à vous déprimer. Malheureusement, le passé est quelque chose d’immuable et il n’y a rien que vous puissiez faire pour le changer. Il n’y a pas de seconde chance lorsqu’il s’agit de quelque chose qui s’est déjà produit. C’est pourquoi il est important d’agir sur le présent en s’acceptant et en acceptant ses actes, ce qui vous permettra de vous pardonner plus facilement et de ne pas tomber dans une spirale néfaste où la culpabilité est reine.

Il vous sera ainsi plus facile de vous pardonner et de ne pas tomber dans une spirale néfaste de culpabilité. D’autre part, même si vous faites une erreur, votre vie continue. La vraie force ne consiste pas à ne jamais faire d’erreur, mais à ne pas refaire la même erreur.

Enfin, pour apaiser la culpabilité, nous devons comprendre si nous avons des critères trop élevés pour notre propre comportement et celui des autres. Dès le plus jeune âge, on nous dit que nous pouvons faire encore plus et encore mieux, de sorte que nous faisons de notre mieux dans tout ce que nous faisons. Souvent, cependant, ces encouragements deviennent nuisibles car ils instillent dans l’individu la croyance erronée qu’il doit être parfait et que tant qu’il n’aura pas atteint la perfection, il ne sera jamais digne de considération. Il est important de déraciner ce genre de pensées en abaissant ces normes de perfectionnisme, de respect de soi et des autres, de manière à éliminer les schémas mentaux néfastes qui vous suggèrent une vision du monde qui n’est pas réelle et pas fiable ; une réalité imaginaire faite de super hommes et de super femmes dans laquelle il serait inévitable de se sentir coupable de tout manque de réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *