Je ne veux plus être seul(e)

Je ne veux plus être seul(e)

Transformer la solitude en opportunité

Lorsqu’il s’agit de solitude, nous avons tendance à percevoir le silence et l’ennui comme des fardeaux à supporter, alors qu’en réalité, ils peuvent être de précieux alliés lorsque nous avons besoin de nous retirer du monde pendant un moment.

S’ennuyer n’est certainement pas l’une des activités (in)préférées de l’humanité, mais si nous étions capables d’accepter l’ennui de temps en temps, sans ressentir le besoin impérieux de le fuir, nous pourrions récolter ses bienfaits inattendus.

L’ennui provoque en nous un tel sentiment d’insatisfaction, de frustration pour nous pousser à ne pas nous apaiser en cherchant un stimulus pour donner une fin à ce sentiment de malaise qui nous oppresse lorsque nous nous sentons isolés. Plus la frustration est grande et plus la recherche d’une “faille” pouvant nous arracher aux griffes de l’ennui sera importante, mais c’est précisément lorsque nous sombrons dans cette condition d’impatience que s’active en nous une capacité précieuse : la créativité.

Profile experts

Le silence nous invite à la prise de conscience

La solitude nous permet de nous éloigner des bruits du monde extérieur et de redécouvrir le merveilleux pouvoir du silence. Bien sûr, ne pas entendre les voix continues des gens ou les bruits assourdissants du monde du travail peut avoir un certain effet régénérant ; il suffit de penser aux caissières qui entendent le “bip” agaçant de la lecture du code-barres toutes les 3 secondes, pendant 8 heures d’affilée, ou le bruit assourdissant des moteurs et des diverses machines dans les usines. Mais outre le silence extérieur, ce que la solitude peut nous apporter, c’est le silence intérieur : le silence des pensées.

Le silence des pensées, pratiqué par la pleine conscience ou d’autres pratiques méditatives, peut nous aider à développer une plus grande conscience du moment présent afin de sortir du cercle vicieux des pensées moralisatrices. Le silence des pensées est également un allié précieux pour nous entraîner à la patience, au lâcher-prise, au non-attachement et au non-jugement.

La solitude nous aide donc à trouver notre authenticité. Elle peut aussi être un acte de rébellion contre le bruit mental, la confusion collective, les impositions sociales et la fuite de soi. La solitude peut être l’espace dans lequel nous pouvons vraiment nous rencontrer et apprendre à nous connaître, sans hâte, sans jugement, avec gentillesse, afin de ne plus nous sentir seuls, même si demain nous serons à nouveau tous ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *