Je suis victime d’un manipulateur

Je suis victime d’un manipulateur

Reconnaître le chantage moral n’est pas une tâche facile, car la plupart du temps, ceux qui y sont confrontés n’interprètent pas correctement les signaux provenant de la personne qui les envoie, considérant ces attitudes particulières comme le résultat d’un caractère bourru, grincheux ou peu flatteur. Les collègues, les parents, les amis et même les partenaires peuvent être des maîtres chanteurs sournois qui manipulent directement ou indirectement les autres et les traitent comme des marionnettes afin d’obtenir ce qu’ils veulent ou de satisfaire leur besoin de “dominer”.

D’où vient le chantage moral ?

La peur est au cœur du comportement du maître-chanteur : il a peur d’être rejeté, de perdre son pouvoir, d’être seul ou de changer. Généralement, cette attitude trouve son origine dans l’enfance, plus précisément lorsque l’enfant est terrifié à l’idée de perdre un parent ou un membre de sa famille en raison d’un comportement jugé répréhensible. Ainsi, l’insécurité qui accompagne les enfants et les adolescents tout au long de leur vie se transforme en manipulation et en tendance au contrôle à l’âge adulte, conduisant parfois à la manifestation d’un narcissisme qui pourrait devenir pathologique. C’est pourquoi il est difficile de reconnaître le chantage moral, surtout lorsque les victimes sont les partenaires féminines de l’agresseur, qui peuvent confondre manipulation et insécurité, menace et attention (morbide), tout en s’épuisant lentement.

 

Reconnaître si vous êtes victime de chantage moral

Comme mentionné ci-dessus, démasquer un maître chanteur moral demande du temps et de la détermination, des caractéristiques qui appartiennent généralement aux personnes ayant une estime de soi élevée ou moyenne (j’explique comment augmenter l’estime de soi dans un autre article).

Afin d’éviter de s’empêtrer dans une telle relation, il est important d’analyser d’abord toutes les conditions qui peuvent vous aider à comprendre si vous êtes victime de chantage moral ou non.

Dans la plupart des cas, ce type de manipulation se cache derrière une demande apparemment anodine, qui cache en réalité une exigence qui, d’une manière ou d’une autre, doit être satisfaite à tout prix, malgré la volonté contraire de la victime. La pression constante exercée sur cette dernière a un effet délétère, puisqu’elle augmente le sentiment de culpabilité qui la conduira inévitablement à se plier à la volonté de son manipulateur. Dans ce cas, la menace morale entre en jeu, qui incitera la victime, surprise et pressée à la fois, à agir contre son gré au détriment de son bien-être personnel. Le manipulateur tentera de toucher les points faibles de sa victime, en agissant sur son sentiment de culpabilité, afin de pouvoir la prendre en pitié et lui extorquer facilement ce qu’elle veut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *